Quels secrets cache votre visage ? Quelle est son histoire ? De la religion à la mode, c’est un sujet qui continue de passionner et d’interroger, à tel point qu’une discipline existe pour l’étudier : la morphopsychologie. Son but ?  Comprendre l’être subtil que vous êtes en prenant en compte l’évolution de votre facies. Un outil désormais accessible à tous, et que vous pouvez utiliser !

 

Une « nouvelle » forme de psychologie ? 

                                                                         

Souvent considérée comme un test de la personnalité, la morphopsychologie est une discipline bien plus étoffée que la plupart des quizz disponibles sur le web. Elle est avant tout une étude reposant sur des observations physiologiques, psychologiques et biologiques. Il s’agit aussi d’une science mouvante : comme le visage évolue constamment, la morphopsychologie doit s’adapter aux modifications du visage, apportant ainsi de nouvelles clés de compréhension.

Chaque détail de votre visage permet de mieux comprendre votre histoire, et la morphopsychologie sert à interpréter les éléments changeurs qui ont contribué à votre transformation tout en interprétant leur impact sur votre physionomie.

C’est un art qui explore la relation entre le tempérament d’un individu et son visage.

 

Une relation entre le visage et le mental

 

La morphopsychologie prend donc en compte les changements de la personnalité en fonction des changements perçus du visage. Si vous souhaitez analyser une personne, considérez autant l’intellect que l’affect : comment est-elle dans le relationnel ? Comment le visage traduit-il ses émotions ?

Bien lire le visage d’un sujet revient à saisir des informations subtiles. S’il n’est pas évident de voir son changement d’une journée à une autre, la différence est bien plus frappante si vous faites une comparaison de plusieurs années.

Chaque visage recèle une expression, et chaque expression communique une émotion, des paroles inavouées. Selon l’inclinaison de votre nez par exemple, la grandeur de votre front et l’alignement de vos sourcils, plusieurs constats pourront vous être délivrés !

Envie d’essayer tout de suite ? Vous pouvez faire le test avec ce générateur : partagez vos réponses dans les commentaires ! Cliquez ici 

 

Louis Corman, créateur de la morphopsychologie

 

Si l’on parle souvent de morphopsychologie aujourd’hui, il faut savoir qu’elle est une science prenant ses racines au 18ème siècle ! Le livre « Essais physionomiques » du théologien Lavater offrait des perspectives sur la relation entre le corps et le moral humain. Comment le physique influence-t-il le visage et vice-versa ? La morphopsychologie est née de la recherche de cette réponse.

Les recherches atteindront un point culminant en 1937 avec le docteur Louis Corman, médecin chef du service psychiatrique de l'hôpital Saint-Louis, et créateur des lois de la morphopsychologie. La plus utilisée est la loi de dilatation / rétractation : elle établit que l’être vivant est en constante interaction avec son milieu. Si le milieu est épanouissant, les visages s’ouvrent et se « dilatent ». Si le milieu est au contraire oppressant et favorise l’enfermement, la préservation et l’isolement, les traits seront davantage réduits et les facies prendront une forme plus réduite, plus étroite.

 

La morphopsychologie : une technique VRAIMENT utile ?

 

On peut s’interroger sur la fiabilité de cette discipline : sert-t-elle vraiment à mieux comprendre l’être humain ?

En vérité la morphopsychologie est un outil qui vous rendra curieux, et servira à repérer les facteurs susceptibles d’atteindre un meilleur épanouissement, aussi bien pour vous que pour les autres. Prenez une personne ayant vécu dans une ville bruyante et très animée et invitez-la à passer une retraite dans un endroit paisible, proche de la nature : il y a de bonnes chances que ses traits soient généralement plus détendus.

La morphopsychologie peut être ainsi un outil précieux, idéal pour déceler la vitalité d’une personne, à condition de rester prudent et de ne pas oublier la part d’incertitude de toute analyse psychologique.

Dans un prochain article, nous iront plus loin : grâce à des conseils simples, vous pourrez pratiquer et utiliser efficacement la morphopsychologie dans votre quotidien !

 

Source : http://morphopsycho.e-monsite.com/medias/images/corman-1.png


Catégories

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez  nos articles bien-être !

Envoyé !

Réalisation & référencement

Connexion